• Pontivy et ses environs

    Pontivy et ses environs


     

    Les plans égarés de Napoléonville

    Soucieux de doter le Centre-Bretagne d’une grande ville et de contrôler cette région qui fut agitée par la chouannerie, Napoléon jeta son dévolu sur la petite cité de Pontivy, qu’il rebaptisa Napoléonville en 1804.

    Au sud de la vieille ville médiévale, il fit construire une ville neuve, où les rues rectilignes ont des noms de rues qui rappellent encore aujourd’hui es plus hauts faits d’armes.

    Les travaux ne débutèrent qu’en 1807, bien que les plans aient été dessinés quelques années plutôt, ils avaient été égarés....


     

    La cité accueillit le premier lycée du département, et la sous-préfecture fit face au tribunal, sur la place Aristide Briand.

    La population tripla au cours du XIXe siècle qui vit la ville retrouver le nom de Napoléonville sous le second empire, après que de vaines demandes eurent été effectuées pour prendre le nom de Bourbon-Bretagne sous la restauration.

    De nos jours Pontivy est la plus grande ville de centre Bretagne sans toutefois dépasser une quinzaine de milliers d’habitants.


    La capitale des Bretons d’Amérique

     

    Pourquoi est-il possible d’admirer une statue de la liberté à Gourin ? Cette petite ville des montagnes Noires fut en effet le cœur de l’émigration Bretonne vers l’Amérique du Nord au XIXe siècle. La relative misère des campagnes aux terres parfois peu fertiles poussa de nombreux habitants des environs à tenter leur chance outre-Atlantique, où des réseaux d’anciens Bretons se tissèrent rapidement.

     


     

    Si quelques milliers de Bretons choisirent New York  comme destination, quelques familles gourvinoises plus aventureuses fondèrent Gourin City, un village de l’Alberta (Canada) qui vient de fêter le centenaire de sa création.

    Pour gérer ces flux, la compagnie générale transatlantique ouvrit un bureau à Gourin en 1905, avant d’être supplanté par une agence locale d’Air-France après-Guerre.


     

    © Le Vaillant Martial 

    « Les KorrigansTenzor lenn MEILL-AR-ROH »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


================================== 1- jssants.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== 2- jssaints.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== -3 sants.html (html file) ================================== JavaScript code/Saint's Day
Breton calendar - Saint's Day : 
...Calendrier français :