• Les Pierres dressées de Monteuneuf

    Les Pierres dressées de Monteneuf ...

     

    C’était l’aube du monde. Le temps lui-même n’existait pas. Sur l’ensemble de ce qui deviendrait « La Terre de Bretagne », des pierres poussaient çà et là, elles se dressaient vers le ciel, comme autant de phares terrestres. Aujourd’hui, nul ne connaît l’origine de ces « pierres qui poussent sur le sol ». C’était bien avant l’arrivée des hommes. Paroles et mémoires n’existaient pas.

     

    A bien rechercher, de très anciens mythes rapportent qu’avant le temps des hommes était celui des peuples étranges et merveilleux. Parmi ceux-là étaient les nains. Des nains aussi trapus que barbus. Certain établis en Brécilien, étaient riches de somptueux trésors. Des trésors prospectés au plus profond d’innombrables galeries, creusées dans le ventre du monde. Des arbres de la forêt, les nains tiraient le bois nécessaire à étayer  puits et tunnels.

     

    Nuit et jour, des farandoles de chariots grinçants remontaient par de sombres souterrains à la lueur de lanternes tremblotantes. Ils remontaient pépites d’or et pierres précieuses en grandes quantités. Une fois triées, inspectées, astiquées, répertoriées ... chacune de ces mineurs hirsutes allait enfouir le fruit de son labeur, le plus souvent au plus épais de la forêt, dans une lande perdue. Et pour protéger son bien, autant que pour en marquer l’emplacement, chaque nain prenait une pierre, une pierre ronde. Un petit fragment issu de la pierre originelle, celle dont ils pensaient qu’elle était la mère du monde.

    Ce petit galet devait être placé sous la langue. Puis après qu’il ait bu trois gorgées d’une eau de source claire, il suffisait de poser ce singulier caillou à l’endroit même où avait été enterré le précieux trésor.

    Par la suite, chaque nuit visitée par la lune, toutes ces pierres, comme semées dans la terre, toutes ces pierres grandissaient. Elles se nourrissaient de la pâle lumière de l’astre mort pour grandir, s’ériger vers la voûte céleste. Les nuits de pleine lune, elles s’élevaient plus vite encore. C’est le secret des pierres dressées de Monteneuf et celles d’ailleurs, elles se sont épanouies à la faveur des clairs de lune, depuis la nuit de temps.

    L’histoire rapporte qu’aujourd’hui encore, une fois l’an la nuit de Noël, un merle blanc viendrait se poser là-haut, juste au sommet. Le merle blanc est un oiseau magique, on se murmure de bouche à oreille qu’il incarnerait Myrddin. C’est dire !... De son bec jeune d’apparence si fragile, il soulèverait chacun des géants immobiles, juste le temps d’un rai de lune pour caresser les trésors endormis. A cette douce lumière, poussière de rêves, or et pierres précieuses retrouveraient  leur vif éclat. Sans elle, ils se terniraient peu à peu, pour finir dans l’oubli.

    Il est vain de fouiller. Vain de gratter la terre. Un mystère doit garder son secret s’il ne veut pas mourir. L’idée que l’homme se fait d’une chose est souvent plus belle que la chose elle-même. Juste se satisfaire de ce qu’offre au regard ce qu’ont laissé les nains barbus et trapus des temps anciens. Les fabuleuses pierres dressées de Monteneuf, et peut-être .... Peut-être un peu de la tradition des forges ...

    Des forges de Paimpont. 

    Digue, ding, don, don ce sont les filles des forges

    Digue, ding, don, don ce sont les filles des forges

    Des forges de Paimpont, digue ding dondaine

    Des forges de Paimpont, digue ding dondon ...

     

     

    © Le Vaillant Martial 

     

    « La Dame Blanche de TrécessonKaol giz Bigoudenn »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 11 Novembre 2016 à 11:50

    J'adore lire toutes ces légendes Bretonnes

    bonne journée

    MITOU

      • Vendredi 11 Novembre 2016 à 13:00

        Heureux que cela te plaise, Bonne fin d'après-midi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


================================== 1- jssants.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== 2- jssaints.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== -3 sants.html (html file) ================================== JavaScript code/Saint's Day
Breton calendar - Saint's Day : 
...Calendrier français :