• Les Monstres Marins

    P

    Les monstres marins

    ersonne ne blâme une fois à terre l’équipage qui refusa de traverser certaines zones de pêche où la mémoire soupçonnait des présences malveillantes. Ces présences endormies, il ne faut pas les agacer par des passages trop fréquents. C’est pourquoi les vieux à quai hochent souvent la tête avec raison, car eux aussi savent...


     

    L

     

    e maigre, le souverain des sardines, terrorise les pêcheurs. S’il n’a pourtant rien d’effrayant, il dévore jusqu’au dernier les bancs de ses sujets. Le rencontrer, c’est une journée sans poissons assurée pour les bateaux de pêche.

    Le poisson d’or des côtes du Morbihan est un génie bénéfique aux marins qui se donnent aux plus chanceux d’entre eux. Il se laisse pêcher avec joie et offre les richesses contenues dans son ventre à la seule condition d’être recousu et jeté à l’eau aussitôt l’opération accomplie pour continuer son œuvre bienfaitrice.

    Nul ne sait ses origines. Doué de parole, le corps de la taille d’un veau, sa tête de grondin cornu repose sur une carapace de la taille d’un veau, sa tête de grondin cornu repose sur une carapace de homard terminée par la queue d’une hirondelle !

    Dans la baie de Saint-Malo, les pêcheurs rencontrent souvent un de leurs confrères, le glon. Ce dernier, poisson de son état possède deux immenses perches munies d’hameçons au bout de sa tête. Rude concurrent, il écume les profondeurs, obtenant autant de prises qu’il le souhaite.

    Créature aquatique gigantesque, Le Diable des Eaux brûle tous les autres poissons qui croisent son chemin, à un tel point que les vagues s’enflamment à l’endroit où il se trouve.

    L’archipel des Triagoz, lieu de naufrage redouté, s’agite parfois d’un tremblement terrible au passage des navires. Un dragon sévit dans ces parages de hauts-fonds. Il s’attaque aux marins depuis qu’un pêcheur a ôté l’anneau qui maintenait prisonnier, dans l’antre sous-marine, une sirène.

    Furieuse aussi sont les pieuvres géantes de l’endroit. Il faut les apaiser par des offrandes jetées à l’eau comme une coquille de noix, un sabot ayant appartenu  à l’équipage ou une mèche de cheveux du mousse.

    © Le Vaillant Martial 

     

    « Tenzor lenn MEILL-AR-ROHLa Fée du Mané-Er-Hroech ... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


================================== 1- jssants.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== 2- jssaints.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== -3 sants.html (html file) ================================== JavaScript code/Saint's Day
Breton calendar - Saint's Day : 
...Calendrier français :