• Les Mari-Morgans

    Les Mari-Morgans

     

    Qui peut prétendre avoir croisé sur la mer le sillage d’une Mari Morgan ? La seule description de cette race que nous possédions est celle d’en donne Anatole Le Braz dans « La légende de la mort » « Ses cheveux noirs, séparés en deux bandeaux sur son front, semblaient glisser derrière son dos en une longue tresse qui venait ensuite faire plusieurs fois le tour de son corps. Elle se tenait droite, ses bras soutenant ses seins, et elle nous regardait fixement, sans avoir l’air de bouger. »

     

    Les Mari-Morgans, à la différence des sirènes, ne possèdent pas un corps pisciforme et ressemblent aux humains. Tribu essentiellement féminine, elles ensorcellent les jeunes pêcheurs sur les grèves grâce à des artifices magiques dans le but avoué de les séduire ou de les dévorer.

     

    Les Mari-Morgans


     

    D’après Sébillot, elles captivent leurs proies en leur donnant à boire un philtre d’amour maléfique, qui fait de ses pêcheurs leurs serviteurs dévoués jusque dans la mort. Un seul refusa la coupe en la jetant  à l’eau et le sortilège de possession de la Mari Morgan sale encore la mer.

    Les Mari-Morgans

     Si elles cherchent à séduire les hommes, c’est qu’elles ont besoin d’eux pour assurer leur descendance. Une fois leur progéniture née, toujours de sexe féminin, incapables de l’élever, elles la confient à des familles sans enfants.

     Sorcière de la mer, elles chevauchent les marsouins et possèdent la faculté de projeter une vive lumière issue de leur corps, tel le faisceau d’un phare.

     Elles logent plus près des grottes du rivage, que de la haute mer, dans des palais de cristal où elles maintiennent prisonniers ceux qu’elles ont enlevés. Enchaînés par des menottes d’or fixées aux poignets et aux chevilles, les captifs peuvent voyager aussi loin que le permet la pensée ...

     

    « Ceux-là sont rares qui ayant rencontrés, Mari Morgane, on revu vivant la terre. »

    Les Mari-Morgans


     

     

    © Le Vaillant Martial 

    « MèlusineAnoiou iskiz memeztra ! (Quels drôles de noms tout de même ! ) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


================================== 1- jssants.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== 2- jssaints.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== -3 sants.html (html file) ================================== JavaScript code/Saint's Day
Breton calendar - Saint's Day : 
...Calendrier français :