• Les Coqs Endiablés

    Il existait autrefois, il existe encore aujourd’hui, mélangée à la paisible population des poulaillers, une race de Coqs Endiablés : ces coqs sont pondeurs. Maintenant que l’on connaît bien tous les maléfices dont ils sont capables, on a soin de détruire les œufs de ces méchantes bêtes, lorsqu’on les trouve parmi ceux des autres volailles : ces œufs sont petits de forme longue, la coque est colorée en jaune et l’intérieur ne comprend que du blanc.

    L’histoire prouve que l’on a bien raison de ne pas laisser les poules couver ses œufs, car si l’on raconte qu’il peut en sortir des reptiles, c’est que ceci est arrivé dans l’ancien temps, à la ferme de Kerlagadec, en la paroisse de Tréméoc.

    Les Coqs Endiablés étaient surtout dangereux à l’époque où chaque bonne maison  n’avait pas une de ces belles horloges, comme on en voit maintenant. En effet ces animaux possédés chantaient à l’heure la plus noire de la nuit, lorsque les gens de la ferme avaient besoin d’aller en route, et malheur à ceux qui se réglaient sur leurs mauvais signal, presque toujours, on était attaqué sur la route déserte pas des malfaiteurs.

    © Le Vaillant Martial 

     

    « La bête à sept têtesDinan et ses environs »

  • Commentaires

    1
    Mardi 6 Décembre 2016 à 07:48

    Encore une de ces histoires à dormir debout ! yes

    Mais toujours sympa à lire 

    bonne journée

    2
    Mardi 6 Décembre 2016 à 09:08

    yes Devezh mat .... ♪♪♪

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


================================== 1- jssants.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== 2- jssaints.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== -3 sants.html (html file) ================================== JavaScript code/Saint's Day
Breton calendar - Saint's Day : 
...Calendrier français :