• Le Filleul de la Fée

    Le Filleul de la Fée

    I

    l était une fois un pauvre homme qui avait une nombreuse famille, et il ne trouvait ni parrain, ni marraine pour nommer un enfant qui allait venir.

    Sa femme lui dit de se mettre en route pour chercher un parrain et une marraine, sur son chemin il rencontra Margot la fée :

    - Où allez-vous, mon bonhomme ? lui demanda-t-elle.
    -
    Chercher un parrain et une marraine pour mon enfant qui va naître bientôt, mais je ne puis en trouver, car j’ai eu tant de garçailles que personne ne veut nommer celui-ci.
    -
    Eh bien ! si vous voulez que je sois la marraine de votre enfant, venez dans ce chenin quand il sera né et je vous amènerai un parrain.

       Le bonhomme alla conter à sa femme la rencontre qu’il avait faite, et elle fut bien contente. À la naissance de l’enfant, il ne manqua pas de se trouver au rendez-vous, Margot la Fée était à l’attendre et elle lui dit :

    - Tu as eu un petit garçon, je vais aller chercher un compère et je serais bientôt chez toi.

       Elle y arriva, portant toutes sortes de bonnes choses pour son filleul et pour les gens de la maison. Pendant le repas, Margot la Fée dit à son compère :

    - Je désire que cet enfant ne change pas de taille jusqu’au moment où il nous fait tenir le ventre à brassée, à force de rire.

       Le petit garçon venait comme la pâte dans le met, et il était bien portant, mais il ne grandissait point, et il resta, jusqu’à l’âge de sept ans ainsi, aussi  petit qu’au moment de sa naissance.

       Un jour qu’il était à la maison, il vit un gros rat qui se promenait dans la place :

    - Ah la jolie petite bête ! c’est moi qui voudrais bien l’attraper !

       Il s’y prit si bien qu’il finit par s’emparer du rat et quand il l’eut, il dit :

    - Je vais lui faire une selle et une bride et je monterai dessus pour le monter à la rivière.

       Lorsque le ras fut harnaché, il monta dessus, et sur son passage, tout le monde riait de voir ce petit bout d’homme à cheval sur un rat. Quand il approcha de la rivière, le rat recula de peur de l’eau, et l’enfant faisait de grands efforts pour le faire avancer. Le rat jeta bas, son cavalier qui remonta en selle, et finit par contraindre sa monture à entrer dans l’eau. C’était un spectacle si drôle, de voir leur mine à tous deux que Margot la Fée et son compère, qui était dans un chêne à regarder, se tenait le ventre à brassée à force de rire.

       Et aussitôt l’enfant, qui jusque-là était resté petit comme le jour où il était né, devint un fort garçon de sept ans.

    Conté en 1879 par Pierre Derou de Collinée.

    © Le Vaillant Martial

    « Al Lew-DrézLa Mort invitée à un repas »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


================================== 1- jssants.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== 2- jssaints.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== -3 sants.html (html file) ================================== JavaScript code/Saint's Day
Breton calendar - Saint's Day : 
...Calendrier français :