• Dana

     

     

     

     

     

    e suis Brigitt, Dôn, Boand ou DANA...

    Je suis la Terre, Je suis force créatrice, fertilité, principe de toute vie. Femme, épouse, mère, sœur, souveraine, guerrière, je suis multiple. Je suis la Déesse mère, celle que l’on nommait avec révérence Déesse du Destin ou Grande Déesse !

    D

     

    ana ... Mon nom résonne dans celui des gens de ma tribu... Des héros ! Aussi doués en art qu’en science, poésie ou magie... Des héros qui ont quittés les îles merveilleuses du Nord du monde porteurs de pouvoirs et talismans, grâce auxquels ils sont parvenus à écraser les Fomorii, ces horribles dieux venus des mers. C’était lors de la deuxième bataille de Mag turied et nous ignorions alors que ceux qui avaient pris le nom de Thuatha Dé Danann seraient la dernière génération de dieux à régner sur l’ile d’émeraude...

    Quelque temps plus tard en effet, des hommes, Les Gaëls ont envahi l’Irlande. Leur ruse a eu raison de la puissance de Thuatha Dé Danann, mes enfants ont dû quitter leur royaume et sont partis vivre sous les terres vers les terres verdoyantes, dans l’Autre Monde Celtique, le Sidh. 

    Le temps a passé jusqu’au jour où un homme est arrivé prêcheur d’une nouvelle religion. Nous avons souffert de la conversion de notre île, mais bien heureusement le nouveau dieu ne nous a pas entièrement supplantés. Nous étions si vénérés qu’il aurait été impossible de nous faire disparaître su brusquement à l’arrivée du christianisme ! Nos fêtes ont été transformées en des fêtes chrétiennes et progressivement l’Église a remanié nos histoires afin qu’elles correspondent à ses dogmes. Nos pouvoirs ont été amoindris, notre apparence diminuée : les déesses parfaites, aux connaissances infinies et innées sont devenues des fées spécialisées, à la beauté dangereuse. Bien vite, on en a fait des enchanteresses – simples mortelles ne détenant leur savoir qu’après un long enseignement... Mais réfléchis bien : ne retrouves-tu pas une parcelle de moi cachée en Saint-Anne ?

    Si aujourd’hui me voilà sur le point de te donner le secret de mes origines, c’est qu’il m’apparaît que nous sommes en grand péril. J’espère te donner envie d’en savoir un peu plus sur nous afin de nous réhabiliter dans nos spécificités, nous les « fées » que nous soyons divinités celtiques, fées médiévales, fées du folklore ou esprits de la nature... Car tu t’en rendras vite compte, il est moins question de dégénérescence  que d’imprégnation, d’héritage et de croisement de cultures.

     

    © Le Vaillant Martial 

    « L’intersigne de « l’Alliance »Le Veneur de Fontainebleau »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :


================================== 1- jssants.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== 2- jssaints.js (external javascript jsfile) ================================== ================================== -3 sants.html (html file) ================================== JavaScript code/Saint's Day
Breton calendar - Saint's Day : 
...Calendrier français :